Rectangle 14Created using FigmaGroupCreated using Figma
Menu
Fermer

Réserver une chambre

El móvil del Alma – Hermès

Carrés Hermès

 

 

LES FACÉTIES DE PÉGASE

La mythologie grecque est riche de mille récits extraordinaires dont notre culture est nourrie. Parmi les plus célèbres figure l’histoire de Pégase. La Gorgone Méduse, dangereuse créature aux cheveux de serpents, pétrifiait ceux qui croisaient son regard. Persée mit fin à sa vie en lui tranchant la tête, et de la blessure de son cou surgirent Chrysaor et Pégase, le cheval ailé. Merveilleuse métamorphose que celle d’un animal terrestre en une créature naviguant dans les airs. Mais là n’est pas son ultime conversion. Capturé par Bellérophon qui tenta grâce à lui d’atteindre les cieux et mourut d’une chute vertigineuse, l’animal volant se changea en une constellation d’étoiles. Inspiré sans nul doute par cette double apparence, Dimitri Rybaltchenko dresse un portrait facétieux et facetté de cette monture divine dont la puissance symbolique inspira, tout au long de l’histoire, artistes et poètes.

Dessin de Dimitri Rybaltchenko

Hermes

 

 

LE JARDIN DE LEÏLA

“Ce Jardin possède des pouvoirs issus des profondeurs de son sol, lui-même portant les traces des vestiges romains et nourrit par l’humus des saisons.

Je suis entrée dans cet univers à l’âge de dix ans, par la plage qui le bordait. Etait-ce le hasard, sinon le destin puisque je ne suis plus ressortie de ce lieu.

D’immenses arbres épousés par des lianes parasitaires dont d’étranges floraisons semi animales donnaient un climat de mystère… le temps devenait fluide, insaisissable. L’espace végétal était habité par le murmure des bambous sous la brise, des chants d’oiseaux, celui de grenouilles surgies des profondeurs des bassins…. Je pénétrais donc de plain-pied dans le surréalisme de cette nature qui devint plus tard la source de mes inspirations des décors d’Hermès.

Quiconque pénètre ces lieux est touché par la grâce de la beauté des éléments. On y est adopté ou ignoré. Reconstruit selon sa propre vision du monde, sa sensibilité, ses rapports avec les éléments.

Ne dit-on pas qu’un jardin représente l’image du Paradis…”

Leïla Menchari

Dessin de François Houtin

Hermes

 

 

MYTHIQUES PHOENIX

Dans le flamboiement somptueux de son plumage, le phoenix, triomphant, surgit de ses cendres. Cet oiseau fabuleux, gigantesque, d’une beauté saisissante, la monture des immortels, vivait plusieurs centaines d’années avant de se consumer dans un nid de branches, parfumé de myrrhe et d’encens, pour mieux renaître. Le phoenix est lié au Sud, à la chaleur, à l’été, au soleil… Héliopolis est sa cité. À son nom, les Grecs associaient celui de l’arbre qui abrita la naissance d’Apollon, dieu de la Lumière. Il s’agit du dattier (phoinix en grec), cultivé depuis la plus haute Antiquité et considéré par les anciens comme un modèle de fécondité et de longévité… En Chine enfin, les taoïstes le nomment oiseau de cinabre, sulfure rouge du mercure, symbole alchimique universel… Et de Mercure, le dieu romain, à Hermès, son semblable grec, le pas est rapidement franchi. Les mythes ont le don merveilleux de nous faire voyager dans le temps et dans l’espace sans même se déplacer et ce carré, qui s’en fait le messager, encercle l’oiseau merveilleux de feuilles et de fruits de palmiers dattiers.

Dessin de Laurence Bourthoumieux

 

 

 

 

 

Souscrire à

Newsletter

Remplissez ce formulaire pour recevoir les dernières actualités de l’ALMA.

Nous utilisons Mailchimp comme plate-forme de marketing. En cliquant ci-dessous pour vous abonner, vous reconnaissez que vos informations seront transférées à Mailchimp pour traitement. En savoir plus sur les pratiques de Mailchimp en matière de confidentialité, ici.

Partager